Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Hommage au sergent Maxime BLASCO, tué au Mali.

1 octobre 2021

Le vendredi 01 octobre 2021, au carré militaire du cimetière Gay Lussac de Bourg-lès-Valence, s'est déroulée une cérémonie en hommage au sergent Maxime BLASCO.

Le 24 septembre, le sergent Maxime BLASCO, du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces, est mort au combat, touché par un tireur embusqué au cours d’une opération de reconnaissance et de harcèlement conduite par la force BARKHANE.

Envoyé au Mali à plusieurs reprises, il était décoré de la Médaille militaire et de la Croix de la Valeur militaire, avec quatre citations.

Le sergent Maxime BLASCO, 34 ans, laisse un enfant et une compagne.

Il est mort pour la France, dans l’accomplissement de sa mission.

Cette cérémonie, organisée par Monsieur Yves GUILLOUD, président du Souvenir Français de Bourg-lès-Valence, le Colonel (er) Maurice MICHEL, président des Troupes de Marine Drôme Ardèche, et le Colonel (er) Michel BRAULT, président des Combattants volontaires Drôme Ardèche, s’est déroulée dans une ambiance solennelle de recueillement en présence Madame Marlène MOURIER, Maire de Bourg les Valence, de Madame Mireille CLAPOT, Députée de la Drôme, du Colonel MARCAIS, chef de corps du 1° régiment de Spahis, de nombreuses personnalités civiles et militaires, des représentants des Ordres nationaux et des associations patriotiques et d’anciens combattants avec leurs drapeaux.

Il faut souligner l'importance de cette initiative, prise en 2011 par Monsieur Yves GUILLOUD, qui permet de rendre un hommage local aux militaires qui donnent leur vie pour protéger la France et les Français et de faire connaître leur courage et leur engagement dans l'exercice de leur mission.

  • La SMLH était représentée par :

Section de la Drôme : le Général de corps d'armée (2S) Pierre MAZARS de MAZARIN (président d'honneur), le Général de corps d'armée (2s) Denis SERPOLLET (président honoraire), le Général (2s) Christian VAN DUYNSLAGER (président de la section de la Drôme) ;

Comité de Valence : le Général d'armée (2S) Bertrand RACT MADOUX (président d'honneur), le Colonel (er) Michel PERROUX (président du comité) accompagné du porte-drapeau Monsieur Maurice LAMBERT, le Général (2s) Hervé PODEVIN, Le Colonel (er) Pierre VIGER, Madame Odette DURAND, Madame Nicole LATREUILLE ;

Comité Drôme des collines / Vercors : le Colonel (H) René MOREAU (président honoraire), le Lieutenant-colonel (er) Christian AFFRE (président délégué).

  • Sergent Maxime BLASCO, 7° bataillon de chasseurs alpins, Mort pour la France le 24 septembre 2021

Le sergent Maxime BLASCO a accompli toute sa carrière, depuis 2012, au 7e bataillon de chasseurs alpins comme tireur d’élite. Déployé en opération à plusieurs reprises, il a chaque fois été cité en exemple.

En 2014, en République centrafricaine, au Tchad et au Sénégal il se distingue dans des actions de combat par sa précision et son sang-froid et il est décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze.

En 2016, au Mali dans le cadre de l’opération BARKHANE, il est engagé dans plusieurs missions d’infiltration en profondeur où ses actions courageuses permettront l’arrestation ou la neutralisation de groupes armés terroristes, ce qui lui vaudra l’attribution d’un témoignage de satisfaction.

En 2017, de nouveau projeté sur l’opération BARKHANE, il s’illustrera à deux reprises. D’abord, en participant de nuit à l’assaut d’une maison abritant cinq djihadistes armés où il fait prisonniers quatre ennemis. Plus tard, il contribue à la saisie d’un dépôt important d’armes et d’explosifs et participe à l’immobilisation des sentinelles ennemies. Il sera alors à nouveau décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze.

En 2018, il est projeté sur BARKHANE comme tireur embarqué sur hélicoptère Gazelle. Il appuie avec efficacité les troupes au sol et renseigne sur les positions amies et ennemies tout en appliquant des feux précis, empêchant à plusieurs reprises la réorganisation d’un groupe armé terroriste dans une zone boisée très dense. Par ses tirs précis, il parvient également à neutraliser un convoi de véhicules. Il est décoré pour la troisième fois de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze.

En 2019, projeté sur BARKHANE pour la quatrième fois, il connait une action de feu d’une rare intensité dans la nuit du 13 au 14 juin. Engagé en tant que tireur embarqué depuis un hélicoptère Gazelle il applique des tirs de neutralisation sur un groupe d’une trentaine de terroristes embusqués. Touché par des tirs ennemis, l’hélicoptère est contraint de se poser en urgence et il est éjecté à l’impact. Malgré ses graves blessures et la proximité immédiate des ennemis, il n’hésite pas à extraire le pilote et le chef de bord, blessés et encastrés dans l’aéronef en feu. Il les traine jusqu’à une zone dégagée sur près de cinquante mètres puis, toujours sous le feu ennemi, les arrime par une manœuvre de fortune sur un hélicoptère Tigre venu en renfort avant de s’accrocher par la seule force des bras au train d’atterrissage. Son action permettra le sauvetage et la survie de l’équipage de l’hélicoptère. En récompense de ses services exceptionnels, il est décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de Vermeil.

En juin 2021, il a été décoré de la Médaille Militaire des mains du Président de la République « pour la valeur exceptionnelle de ses services ».

Le 24 septembre, le sergent Maxime BLASCO est mort au combat au cours d’une opération de reconnaissance et de harcèlement conduite par la force BARKHANE.

Son décès porte à 52 le nombre de soldats français tués au combat au Sahel depuis 2013.

  • Diaporama : cliquez sur la photo affichée pour l'agrandir

 

Retour aux articles