Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

16 août 1944 LE BOMBARDEMENT DE SAINT VALLIER

15 août 2018

Le 16 août 1944, Saint Vallier fut marqué par plusieurs événements, suite au débarquement des forces Franco-Américaines en Provence.

Afin de freiner la retraite des troupes allemandes comme l'acheminement de renforts, l'aviation américaine effectuait de nombreux bombardements sur l'axe stratégique que constituait la vallée du Rhône. Dès 7 heures du matin, obéissant à un plan préétabli, les hommes de la résistance locale investissaient la commune et ouvraient le feu vers 10 heures, créant la panique chez les allemands qui refluaient vers le nord. Ils attaquaient alors un convoi ennemi, provoquant l'explosion d'une citerne d'essence. Une maison était détruite et l'usine Grenier était en flammes.

L'explosion avait détruit les lignes électriques, ce qui empêcha la sirène de fonctionner quand la défense passive voulut prévenir la population de l'arrivée de bombardiers américains vers 11 heures.

3 vagues d'assaut, soit 21 avions venus d'Italie, larguèrent une quarantaine de bombes de 500 Kg. L'objectif était de détruire le viaduc ferroviaire et le pont de la RN7. Il ne fut pas atteint, mais le quartier Sud de la commune fut détruit, provoquant la mort de 98 citoyens, en blessant plus de 200 dont 28 gravement. Une centaine d'immeubles furent détruits entrainant 1500 sinistrés.

Les combats continuèrent jusqu'à la libération de la ville, le 31 août 1944.

Retour aux articles