Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Obsèques de Pascal PEZZIARDI

16 décembre 2020

HOMMAGE à monsieur PEZZIARDI, Pascal, prononcé le jeudi 17 décembre 2020  en l’église de La GARDE ADHEMAR, par le lieutenant-colonel (er) SIRDEY, président du comité de la SMLH de PIERRELATTE .

                                                                      

Notre ami et camarade légionnaire, Pascal PEZZIARDI, s’est éteint à 97 ans, ce  vendredi 11 décembre. J’ai fait sa connaissance le 11 juin 2018 lors  de l’inhumation de son épouse Rosette. Compte tenu du confinement, je n’ai pas eu la possibilité ni le temps de me rapprocher de ce valeureux combattant et je le regrette vivement. Toutefois j’ai maintenu avec lui une liaison téléphonique pour m’enquérir de ses besoins éventuels. J’aurais aimé disposer de plus de temps pour le connaître et partager ses impressions mais aussi pour lui exprimer toute notre reconnaissance pour l’exemple de comportement qu’il nous a donné.

                                                                           

1/  Pascal PEZZIARDI, un valeureux combattant de la guerre 39/45.

Originaire d’EQUEURDREVILLE (Manche, Pascal PEZZIARDI, s’engage à 17 ans, en novembre 1941, comme volontaire pour trois ans dans la cavalerie motorisée de l’AOF (Afrique Occidentale Française), et rejoint les forces alliées installées au Maroc près de CASABLANCA. En juin 1944, il débarque à HULL Angleterre : il est affecté comme chargeur mitrailleur à bord du char américain Sherman MA A2 «  LE BERRY AU BAC « n°55 qui appartient au 4ème escadron du 12ème Régiment de cuirassiers de la 2ème Division Blindée.

       

Le 1er Août 1944, à 1 heure 30, Pascal et ses camarades débarquent sur les plages Normandes. Son régiment prend la direction de Sainte Mère l’église, Saint Sauveur le Vicomte et la Haie du Puits. Le 4 août par la route d’Avranches, il arrive à Maubec et c’est le baptême du feu à Saint James. La bataille contre les allemands va se poursuivre pendant trois semaines, jusqu’aux portes de PARIS. Le parcours est jalonné de violents combats avec de nombreux morts et blessés. Pascal se souvenait: « il fallait mitrailler pour sauver sa peau car ça commençait à sentir le grillé .Le 24 août 1944, la 2ème DB libère PARIS.

C’est la Liesse à l’arrivée des chars : dès l’arrivée des premiers combattants français, sur les chars Sherman, c’était la liesse malgré les tirs sporadiques des derniers combattants allemands. Pascal raconte : « je suis entré par le quai André CITROEN. On s’est arrêté devant l’Ecole militaire. J’ai voulu donner du chocolat mais les enfants ne savaient pas ce que c’était. On était envahi par la foule qui est devenue dingue. » Paris était libérée. Après les violents combats sur le terrain du Bourget, puis dans l’Est à Lunéville et Baccarat, le 11 octobre 1944, Pascal doit être hospitalisé pour être opéré d’une grave tumeur à l’oreille. En mai 1945, épuisé et meurtri par cette guerre, il rejoint l’Algérie pour retrouver son épouse et poursuivre une longue convalescence. Il est démobilisé le 6 septembre 1945 après 46 mois et 10 jours de service pour libérer la France.

2/ Un remarquable soldat, récompensé tardivement par son pays

Grâce à l’initiative de monsieur Christian ANDRUEJOL, président pour le devoir de mémoire, secondé par monsieur le Maire de LAGARDE ADHEMAR, un dossier  est constitué sur les conseils du colonel BERTRAND, président du comité de la SMLH de PIERRELATTE. Par décret particulier du 3 juin 2014, du Président de la République et à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement sur les plages de Normandie, le Lagardien Pascal PEZZIARDI, ancien soldat de la célèbre 2ème DB du Général LECLERC a été promu dans l’Ordre de la Légion d’Honneur, au grade de chevalier.

                                                                             

Le char de Pascal PEZZIARDI a été honoré puisqu’il est exposé depuis 1993 sur la place de la colonne Leclerc à ARROMANCHES.

Enfin, il a reçu le premier diplôme de citoyen d’honneur de la commune de LAGARDE ADHEMAR, à la satisfaction du maire et de l’ensemble des citoyens.

3/  Pascal PEZZIARDI, un citoyen modèle et un exemple à suivre.

Les hommes et les femmes comme Pascal ont démontré que lorsque l’ avenir de la Nation est menacé, les querelles doivent s’effacer pour réussir ensemble le défi du sursaut. Par son engagement dans la guerre, Pascal PEZZIARDI, a démontré malgré son jeune âge, une remarquable lucidité, une grande force de caractère , une abnégation sans faille servie par un attachement viscéral aux valeurs de son pays , la FRANCE. Il n’a pas hésité à s’engager dans le combat pour repousser et anéantir l’ennemi pour nous permettre de retrouver notre liberté. Ce comportement et cet engagement sont inestimables : ils sont l’exemple à suivre. Les valeurs qu’il a défendues LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE  sont celles de notre république mais aussi celles que la LEGION d’HONNEUR nous donne pour mission de transmettre. Nous devons les défendre, les inculquer à nos enfants , nous assurer  qu’ils les comprennent afin qu’ils vivent selon les principes qui régissent notre société. Ces valeurs qui garantissent notre liberté sont plus que jamais à l’ordre du jour. Les évènements particulièrement graves et inquiétants que notre pays  connaît actuellement doivent nous inciter à être vigilants et unis pour combattre efficacement le mal qui ronge notre démocratie.

Il est URGENT et INDISPENSABLE de  remettre en exergue les valeurs de la République au sein des écoles. Comme Il est également IMPORTANT de rappeler aux citoyens les comportements exemplaires. Dans le cas de monsieur PEZZIARDI  je pense que l’attribution de son nom à une rue ou une place de la commune de LAGARDE ADHEMAR, ne serait qu’une suite logique et cette démarche ne ferait que couronner le diplôme de citoyen d’honneur qui lui a été décerné.

Cher camarade légionnaire, vous avez fait énormément pour votre pays et nous vous en remercions. Dormez en paix.

.

Retour aux articles