Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Conférence: Le monde des abeilles par Monique MARTINEU

18 mai 2017

Ce vendredi 19 Mai, à l'initiative du Général Alain ROCHE, Président du Comité Montilien de la SMLH, avait lieu une conférence sur "le Monde des Abeilles" par madame Monique MARTINEU , secrétaire et trésorière de ce même comité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux côtés de notre Président, on notait la présence, outre celle des membres du bureau, du Président honoraire, le Commissaire Général Alain GILBERT.

Nous avait rejoint à cette occasion le Comité de PIERRELATTE , avec son Président, le Lieutenant-colonel (er) Marcel SIRDEY,

Notre conférencière a su captiver l'attention de l'auditoire et en 1 heure de temps , elle nous a retracé les vies successives  d'une abeille,dont le cycle de maturité est de 21 jours, avec une durée de vie moyenne de 40 jours à quelques mois, issue d' un oeuf fécondé, au nombre de 15 à 60 000 par ruche, assurant progressivement des fonctions de nettoyeuses, puis de nourrices, puis de bâtisseuses, puis de magasinières, puis de gardiennes, puis de ventileuses, et enfin de butineusse.

La vie d'une reine,issue d'un cycle de 16 jours est plus simple et en même temps capital puisqu'il n'y a qu'une seule reine par ruche, avec une durée de vie  de 3 à 5 ans, nourrie exclusivement de gelée royale. Après la  fécondation  elle ne sort plus, et son rôle est de pondre ...jusqu'à 3000 œufs/jour.

 

 

 

 

 

Les faux bourdons sont issus d'un oeuf non fécondé, ils ont un cycle de 24 jours, il y en a de 5 à 15 000 par ruche, leur durée de vie est de 50 jours environ, ils disparaissent en hiver, ils participent à la ventilation de la ruche et éventuellement  à la transformation du nectar en miel.

Notre conférencière a su nous faire comprendre comment tout ce petit monde trouve sa place et travaille en communauté et surtout communique car la communication est un des éléments majeurs de l'efficacité, d'une part pour le mode d'information interne à la ruche et d'autre part, et  notamment pour les butineuses, la transmission de messages pour trouver les sources d'approvionnement. Bref c'est tout un monde qui nous été révélé et nous devons en remercier la conférencière et ceux qui l'ont sollicitée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour aux articles