Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Obsèques de Mme Marie Annick ARMAND

19 novembre 2016

Mme ARMAND nous a quittés le Samedi 12 Novembre dernier.

Les obsèques ont eu lieu  ce vendredi 18 Novembre à La Chapelle St-Michel à La Laupie. Une nombreuse délégation de la SMLH du Comité de Montélimar était présente, autour de son Président, le Général Alain ROCHE et de son épouse.

Le Médecin Général Louis BIARD, Vice-Président était excusé et on notait la présence du Dr André ALLAND, Vice-Président, du Commissaire Général Alain GILBERT, du Général  Bernard FLEURIOT, du Colonel Gilles MICHEL, du Colonel Bernard POULY,  du Lieutenant Claude GORCE et de Mme DELPHIN-POULAT et son époux.

 

Eloge funèbre de Mme Marie Annick ARMAND par le Général Alain ROCHE.

Madame Marie-Annick ARMAND nous a quittés le 12 octobre 2016. Elle était membre associée de notre comité depuis le décès en 1999 de son époux, Monsieur Pierre Armand ; légionnaire et qui avait été notre Président dans les années 90. Aujourd'hui nombreux sont ceux qui pleurent son départ, sa famille ses proches ses amis mais aussi les pierres du vieux village de La Laupie, ces pierres qu'elle aimait tant.

Il y a 50 ans dans le milieu des années 60, Marie-Annick et Pierre se lançaient dans une extraordinaire aventure celle que certains qualifiaient de folie : la rénovation, la renaissance du village d'en haut, ce village perché depuis des siècles au cœur de la Drôme provençale.

Madame ARMAND a consacré sa vie à ce projet pharaonique. Il en fallait du courage, de la volonté et de la vision. Son rôle a été déterminant. Elle a été infatigable, animée à l'instar des bâtisseurs de cathédrale, par la recherche du beau et du parfait en harmonie avec la nature. Pour ce faire elle travaillait et étudiait sans relâche. Elle a reçu son agrément en architecture en 1975. Maître bâtisseur, elle a exercé son métier d'architecte de 1977 à 1995 à Montélimar et dans les villages environnants. Elle était tout naturellement spécialisée dans la résurrection des vieilles pierres et des maisons anciennes. La restauration du vieux village de La Laupie  a été conduite sous sa direction jusqu'en 1992.

Elle était douée d'un don rare, celui de pouvoir imaginer et tracer dans son esprit un dessin en 3 dimensions des maisons en ruine, sans toit bien souvent, qui allaient renaître de son âme et de ses mains.

Elle avait le goût de l'effort. C'était une femme cultivée, à l'écoute. Elle était passionnée par l'histoire, les patrimoines du monde, le beau. Son ordinateur n'avait plus de secret pour elle avec lequel elle prenait plaisir à surfer sur les vagues de la culture et de la connaissance.

Elle a fait de nombreuses recherches et à beaucoup écrit. La chapelle Saint-Michel de La Laupie a été une de ses principales étoiles, un de ses plus beaux bijoux. La notice historique qu'elle a rédigée a permis son inscription à l'inventaire des monuments historiques.

L'engagement de Madame Armand n'était cependant pas limité à sa passion des vieilles pierres. Elle savait aussi s'investir pour les autres. Elue conseillère municipale de son village, elle a exercé ce mandat de 1977 á 1983.

Elle a été également Vice-présidente du CIED, le Centre d'Information sur les Equipements et l'Environnement de la Drôme de 1980 à 1983 et Présidente de l'association Histoire et Archives Drômoises pendant 9 ans, de 1990 à 1999.

Marie-Annick ARMAND était depuis 2002 Vice-présidente, attentive et positive de l'association La Laupie-Patrimoine, rassembleuse et d'une grande générosité. Elle a contribué ainsi à la cohésion du village de La Laupie dans sa globalité : le nouveau et l'ancien avec Saint-Michel comme lien entre les deux. Elle nous a passé le relais de son amour des belles choses et du patrimoine. Elle nous  a appris à écouter chanter les pierres.

            Depuis 2008, elle était membre bienfaiteur de l'association de sauvegarde du site du vieux village , cette association qui s'attache, avec l'aide de la Fondation du Patrimoine, à restaurer les ruelles anciennes et les remparts du village afin de pérenniser le libre accès public à ce lieu exceptionnel.

L'émission « Des racines et des ailes » de France 3 a consacré une longue séquence, le mercredi 28 novembre 2012, à la restauration du vieux village de La Laupie. Chacun et chacune gardent en mémoire ces magnifiques images, pleines de poésie et de lumières.

 Madame Marie-Annick ARMAND était une grande dame. Elle était chevalier des Arts et des lettres depuis le 12 juillet 1972, et Chevalier dans l'Ordre National du Mérite depuis le 17 juin 1980.

L'œuvre qu'elle nous laisse défiera l'épreuve du temps. Souvenons-nous de Madame Marie-Annick ARMAND qui avait fait sienne la pensée de Victor Hugo : " les murs d'une maison appartiennent à son propriétaire, leur beauté à ceux qui les regardent".

 Merci Madame pour ce que vous nous léguez, merci pour ce que vous avez fait. Aujourd'hui les murs et les pierres de La Laupie sont à l'unisson de ses habitants et pleurent le départ de leur maman.

 

Quelques photos de la cérémonie .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour aux articles