Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Cérémonies du 77eme anniversaire des libérations de Montélimar et Sauzet

28 août 2021

Cérémonies du 77eme anniversaire des Libérations de Montélimar et Sauzet

Deux cérémonies se sont tenues l’une à Montélimar et l’autre à Sauzet. Notre ami le général Roche, ex président du comité de Montélimar, a participé activement à ces deux cérémonies au cours desquelles il a lu une lettre du capitaine Monika STOY qui regrette de ne pouvoir être parmi nous en raison de la crise sanitaire.

                                           

28 août 2021 : Libération de la ville de Montélimar.

            En ce samedi matin montilien, certains se sont souvenus des terribles combats de la bataille de Montélimar qui ont été parmi les plus sévères de l’opération Anvil Dragoon.

            Winston Churchill aurait préféré poursuivre une offensive dans les Balkans à partir de l’Italie afin de prendre en tenaille l’armée allemande en Europe centrale,  en réunissant les forces débarquées en Normandie et en Provence. Sous la menace de retrait des divisions françaises de la péninsule italienne, par le général de Gaulle, le premier ministre britannique céda et appela cette opération Dragoon, amer d’avoir été « dragonned » c’est-à-dire « contraint ».

            Cette opération comportait un atterrissage préalable de planeurs (Opération Dove) et un faux débarquement dans le nord de l’Italie pour tromper la vigilance des généraux allemands.

            La Wehrmacht déjà engagée sur trois fronts, Russie, Italie et Normandie  se trouvait en infériorité numérique, sur terre, dans les airs et sur les mers. Seule la 19ème armée commandée par le général Friederich Wiese était chargée de défendre les côtes méditerranéennes.

            Les forces alliées d’assaut par la mer se composaient des 3ème , 36ème et 45ème divisions d’infanteries américaines, auxquelles s’ajoutait la 1st Special Service Force , une unité mixte canado américaine. 

            Les alliés disposaient de  880 navires de guerre. 130 furent engagés dont une trentaine battant pavillon français.

            A partir du 15 août 1944, 260 000 combattants de « l’Armée B » dirigée par le général Jean de Lattre de Tassigny sont arrivés dans le sud de la France. Parmi eux le doyen de notre comité et de la section drômoise, Monsieur jacques Payen, aux commandes de son char. 10 % étaient originaires de la métropole, 44% (pieds noirs) et 46% (nord-africains). 

            Dès les premières heures, Hitler ordonna la destruction de ports de Marseille et de Toulon.

            Les divisions américaines avaient pour objectif premier de progresser vers  la vallée du Rhône alors que les forces française devaient libérer Marseille et Toulon. Tout s’enchaîna ensuite rapidement jusqu’à la poche de Montélimar où l’armée allemande fut prise en tenaille par la 3ème et 36ème divisions d’infanterie.  Les combats sont reconnus aujourd’hui parmi les plus meurtriers et ont laissé le nom de « Bataille de Montélimar ».

            Les forces de la Résistance française ont joué tout au long de cette opération un rôle majeur, illustré encore dans toutes les mémoires par le sabotage du pont de Livron sur Drôme par le commando du capitaine Henri Faure dont il ne reste aujourd’hui qu’un seul survivant, Monsieur Raymond Baulac. Ce dernier âgé de 94 ans  a témoigné, le 16 août 2021 de cette action de combat décisive en présence de Madame Elodie Degiovanni, Préfète de la Drôme et du Président de notre section le général  Christian Van Duynslager.

            En présence de Monsieur Philippe Nucho, Sous-Préfet de la Drôme, Madame Marie-Christine Magnanon, Première adjointe, représentait Monsieur Julien Cornillet, Maire de Montélimar. Le comité de la Drôme Provençale était représenté par, Monsieur Thierry Cornillet, Madame Annie Pez, Monsieur André Orset-Buisson, le Président honoraire du Comité de Montélimar, le général Alain Roche son épouse et sa famille, l’amiral Éric Scherer et son épouse. 25 porte-drapeaux assistaient à la cérémonie.

     

 

  • Pour voir la vidéo de  l’allocution du général Roche, cliquer ici ►                             

29 août 2021 : Libération du village de Sauzet.

            Étaient présents de notre Comité, Madame Annie Pez, le général Alain Roche et son épouse, aux côtés des Maires de Sauzet, Monsieur Philippe Rockstroh, de Marsanne, Monsieur Damien Lagier et de Saint-Marcel-lès-Sauzet, Monsieur Yves Lévêque. 15 porte-drapeaux s’étaient déplacés. Le responsable de la cérémonie était Monsieur le Préfet Roland Fernez.

                  

                                                              *********

         Pour la deuxième année consécutive, en raison de la Covid-19, nos amis américains, le Capitaine Monika Stoy et son époux, le Lieutenant-colonel Timothy Stoy n’ont pu effectuer le déplacement vers la France. Le capitaine Monika Stoy, Présidente de « Outpost International Society of the 3rd Infantry Division », m’avait demandé de lire une lettre rédigée par ses soins en souvenir de la libération de la ville de Montélimar et du village de Sauzet.

            Ce couple d’officiers américains en retraite depuis quelques années a voué une grande partie de sa vie au devoir de mémoire de la 3ème  Division d’infanterie qu’ils ont servie pendant une trentaine d’années. Leur engagement est total. Monika et Tim ne reçoivent aucun soutien matériel ou financier et assument seuls les frais liés à leurs déplacements. Merci à toutes les municipalités qui les accueillent tout au long de leur parcours de Saint-Tropez jusqu’à Valence, en particulier les communes de Montélimar et de Sauzet qui ont su tisser des liens particuliers avec ces deux officiers et la maman de Monika âgée de 90 ans, toujours présente à chacune des 35 cérémonies déroulées entre le 15 et 30 août. 

                                                                                                                       Général Alain ROCHE

 

C. Monika Stoy                                                                         

President

Outpost International, Society of the 3rd Infantry Division

 

28 August 2021             

 

Monsieur Maire,

Distingués Invités,

Représentants des organisations patriotiques et civiques,

Chers Amis,

 

Félicitations pour le 77e anniversaire de votre libération en août 1944 !

Nous souhaitions pouvoir être avec vous pour commémorer ce grand jour, mais le COVID 19 nous a empêchés de vous rejoindre à nouveau cette année !

Nous sommes tristes de ne pouvoir partager personnellement ce grand moment avec vous, comme nous l'avons fait par le passé, mais nous nous réjouissons d'être avec vous l'année prochaine !

Nous tiendrons une cérémonie privée ici en Virginie en l'honneur de cette journée.

Pour l'instant, nous chérissons le souvenir de nos précédentes visites avec vous et espérons que vous êtes en bonne santé en cette période dangereuse de virus.

 

 77 ans, c'est long.

Il y a très peu de gens encore vivants avec des souvenirs personnels de ces jours d'août 44 lorsque vos libérateurs sont arrivés. Je vous suis très reconnaissante de continuer à vous souvenir du service rendu par nos soldats il y a tant d'années.

 

De telles commémorations gardent leur mémoire vivante et transmettent l'importance de la Libération et du sacrifice des soldats aux générations futures.

Cela a toujours été notre honneur de représenter ces grands soldats et de les informer à notre retour qu'ils sont toujours chéris par vous pour leur grand service fait en France.

 

Nous ne devons jamais oublier les liens étroits qui unissent nos pays pour la cause de la paix et des valeurs républicaines partagées.

 

La liberté n'est pas gratuite !

Merci encore.

Vive les États-Unis d'Amérique !

Longue vie à la France!

Rock of the Marne !

Portez-vous bien et restez en bonne santé!

Retour aux articles