Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

11 NOVEMBRE-HOMMAGE A TOUS LES MORTS POUR LA FRANCE

10 novembre 2020

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE

Tous les ans nous fêtons cette date par d’importantes cérémonies, car depuis le 28 février 2012, la date du 11 novembre constitue la « journée d'hommage à tous les morts pour la France » et prévoit qu'un hommage leur soit rendu le même jour. C'est donc la reconnaissance du pays envers tous les morts pour la France, tombés pendant et depuis la Grande Guerre (en particulier en opérations extérieures), qui s'exprime chaque 11 novembre.

Il y a 102 ans était signé l’Armistice du 11 novembre 1918  mettant un terme à la première guerre mondiale après quatre années de combats meurtriers.

                                                     

La France victorieuse déplorait 1 400 000 morts, 740 000 invalides et 3 000 000 de blesses ainsi que des centaines de milliers de veuves et d’orphelins.

Ce très lourd bilan nous rappelle nos valeureux ainés tombés au champ d’honneur pour un idéal de liberté, de paix et de fraternité.

Cet anniversaire doit rendre hommage au glorieux comportement aussi bien des soldats de métropole que des pays d’outre-mer  et des pays alliés. N’oublions pas non plus nos combattants en missions extérieures pour qui cette date du 11 novembre est la façon qu’a la France d’honorer ceux qui se battent encore actuellement et parfois meurent loin de leur pays. 

Nul n’a le droit d’effacer, d’amoindrir ou d’ignorer ce souvenir car tous sont morts pour la France. Espérons que spécialement la jeunesse se souviendra et œuvrera pour un monde plus juste, plus solidaire et en paix.

Toutes les années passées, cette journée de commémoration débutait le matin à 9 heures  aux Blaches par un petit café offert par la mairie, avec distribution du Bleuet de France et là nous pensons à notre ami Bernard DETIVAUD, récemment décédé, qui pendant des années a participé à cette distribution la plupart du temps accompagné de Suzanne FRA.

    

Puis c’était la cérémonie du souvenir devant la stèle Couston à côté de l’église où nos amis du Souvenir Français déposaient une gerbe en présence des autorités municipales, du conseil municipal des enfants, des associations patriotiques avec leurs drapeaux et de l’Echo du Roc.

              

Puis un défilé nous amenait au cimetière des Blaches devant le monument aux morts où un nouveau dépôt de gerbe avec discours avait lieu.

    

                                            

Nous nous rendions ensuite au monument aux morts de Pierrelatte  avec les discours d’usage, un dépôt de gerbes devant chaque station du chemin du souvenir  par les enfants du conseil municipal en présence des drapeaux des associations.

                            

 La cérémonie se terminait par les dépôts de gerbes habituels et l’hymne national.

L’écho du Roc terminait cette matinée par une aubade devant la mairie.

                                        

Il ne faut pas oublier que la journée n’était pas terminée car il y avait un repas à la salle des fêtes suivi d’un bal souvent animé par Bruno JOUVE.

                           C’était toujours une très belle journée du souvenir.

Cette année hélas et au grand regret de notre maire, le Covid a eu raison de nous et une cérémonie très réduite a eu lieu, sans public, qui s’avéra être d’une très grande tristesse.   

                                             

Ce fut:

- la lecture du message de Mme Darieussecq

- L’énoncé, par 2 enfants du conseil municipal, des noms des morts pour  la France en 2020.

                                            

- La cérémonie se termina par le dépôt de gerbes, suivie par l’hymne national.

                      

Le comité de la Légion d’Honneur de Pierrelatte était présent avec son drapeau porté par Jean POUPIN (il n’y avait que deux drapeaux).

 

 

A Saint Paul Trois Châteaux, nos amis de la légion d’honneur le commandant Jean VALETTE (président de la FNACA) et Guy BLAIN (président des médaillés militaires) nous représentaient à la même cérémonie.

 

Espérons que l’évolution sanitaire de la France va s’améliorer afin de rendre a toutes ces cérémonies patriotiques l’importance qu’elles méritent.

 

Retour aux articles