Espace membre : si vous êtes adhérent de la section de la Drôme, vous pouvez   vous connecter
Section de la Drôme

Commémoration de la fête nationale

13 juillet 2018

A l'issue de la cérémonie à 17h45, rendant hommage au Président de la République Monsieur Emile LOUBET au cimetière Saint Lazare, ce 14 Juillet à 19h15, a eu lieu devant le monument aux morts de Montélimar, la cérémonie de la commémoration de la fête nationale.

     Etaient présents, Madame Alice THOUROT députée de la Drôme, Monsieur Thierry CORNILLET Député européen, Monsieur Franck REYNIER, maire de Montélimar.
Accompagnaient   le Président, le Général Alain ROCHE  : l'Amiral Eric SCHERER, Madame Monique MARTINEU, Monsieur André ORSET-BUISSON, Monsieur Jean-Jacques AYZAC, Monsieur Jean-Claude LAUNAY porte drapeau de la Légion d'honneur et Monsieur Guy LORRAIN porte drapeau de la Médaille Militaire.

     En début de cérémonie, le général Alain ROCHE a eu l'honneur de remettre la Médaille Militaire à Monsieur André MARCEL. A l'appel du Drapeau, Monsieur LORRAIN s'est positionné devant le  Monument aux morts, en face des autorités. Il a été rejoint  par le récipiendaire, le porte coussin, et le parrain. Monsieur Pascal DORNER, Président des Médaillés militaires a lu ensuite le curriculum du futur décoré.

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir fait porter les armes et demandé l'ouverture du Ban, le général ROCHE a prononcé la formule de réception suivante :

 

 « Monsieur André Marcel, au nom du Président de la République nous vous conférons la Médaille militaire ».

     Il a ensuite remis l'insigne et félicité chaleureusement Monsieur André MARCEL sous le regard admiratif et ému du porte-coussin, le petit-fils du nouveau décoré. Chacun a pu vivre un fort moment d'émotion au cours de cette remise de décoration.

Rappel sur le parcours de Mr André MARCEL:

Monsieur Marcel ANDRE a vu le jour à GRIGNY dans le Rhône le 17 juillet 1937.

Comme beaucoup de jeunes gens de sa génération, M. ANDRE est appelé sous les drapeaux en septembre 1957 avec la e 57/II/A.

Les événements en Algérie s'intensifiant, le gouvernement de l'époque décide dés 1956 à l'envoi systématique du contingent  et à l'allongement de la durée légale du service militaire au delà des 18 mois.

C'est ainsi que M. Marcel ANDRE est immédiatement dirigé vers l'Algérie et incorporé au sein du  7éme Régiment de Tirailleurs Algériens ; unité prestigieuse créée en 1913 qui est l'un des régiments les plus décorés de l'Armée française.

Après quelques semaines d'instruction militaire à TELERGMA, il est muté au sein d'un commando de chasse dans les gorges de EL QUANTARA dans les Aurés.

Les unités de tirailleurs  sauf rares exceptions ont été employées comme troupes de secteur. Le quotidien du tirailleur Marcel ANDRE était constitué de gardes de postes fixes, de reconnaissances, d'embuscades, de quadrillage et bien sûr d'accrochages.

C'est ainsi que le 11 juin 1959, dans le djebel METLILI,  le tirailleur ANDRE stoppe à lui seul un groupe de rebelles qui tentent de s'enfuir. A l'issue de cet accrochage, un certains nombre d'armes est récupéré.

Suite à cette action d'éclat, le 08 octobre 1959, le tirailleur Marcel ANDRE est cité à l'ordre de la Brigade.

Cette citation conforte l'attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.

Lors de la promotion de novembre 2017, Monsieur le Président de la République vous a concédé,  la Médaille militaire.

Cette décoration instituée le 22 janvier 1852 par Napoléon III est la troisième décoration française dans l'ordre de préséance après l'ordre de la Légion d'honneur et l'ordre de la Libération.

Sa devise : Valeur et discipline.

Aujourd'hui, cette décoration va vous être remise  et au nom des autorités civiles et militaires présentes à cette cérémonie, au nom des Présidents  d'associations patriotiques et de leurs drapeaux, au nom des montiliens réunis ce soir, il m'est agréable de vous adresser mes plus vives félicitations pour cette distinction qui vient reconnaître votre courage et les mérites que vous vous êtes acquis au service de notre patrie.

     A l'issue des allocutions prononcées par Monsieur Franck REYNIER, Maire de Montélimar et Madame Alice THOUROT, députée de la Drôme, 13 gerbes ont été déposées dont l'une portée par les Présidents des deux Ordres nationaux, le Général Alain ROCHE, au nom de la Légion d'Honneur, et Monsieur Jean-Jacques AYZAC, au titre de l'Ordre National du Mérite. 

     A l'issue de la sonnerie aux morts, la minute de silence et la Marseillaise, les autorités civiles et militaires ont salué et remercié, les porte-drapeaux et félicité Monsieur André MARCEL au garde-à-vous entre le drapeau de la Légion d'honneur et celui de la Médaille militaire.

    

Un vin d'honneur a été ensuite offert par la municipalité à la population au kiosque du jardin public.

     Je remercie chaleureusement Monsieur Michel COSTE, porte drapeau des retraités militaires,  qui a magnifiquement assuré le reportage de cette cérémonie  en l'absence de notre fidèle Vice-président et entre autres, photographe du Comité, le docteur André ALLAND.

 

 

 

 

 

 

 

 

Général Alain Roche

Retour aux articles